Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Départ le

9 mai 2021

Compte à rebours

  • J
  • 0
  • 00
  • :
  • 00
  • :
  • 00
Meteo consult Virtual regatta

17 DUOS SUR L’ATLANTIQUE

Au sein de l’hémicycle de la Région Bretagne, la Transat en Double - Concarneau – Saint-Barthélemy a révélé ce jour la composition de son plateau 2021. Ce sont 34 navigatrices et navigateurs qui vont traverser l’Atlantique en tandem cette année.

Une découverte pour la plupart

Parmi eux, près de la moitié prendra part à la transat pour la première fois. Pour cette 15e édition, ils seront en effet 15 bizuths à rallier Concarneau à Saint-Barthélemy, à l’image des trois femmes de la flotte : Elodie Bonafous (Bretagne - CMB Océane), Estelle Greck (RLC Sailing) et Violette Dorange (Devenir). À 20 ans, cette dernière est d’ailleurs la benjamine de la course et s’attend à « 20 jours à fond » pour traverser l’Atlantique ! 

Un retour attendu pour les autres

Pour le doyen, Yannig Livory (Interaction), c’est une autre histoire. À 54 ans, le Breton fêtera cette année sa 10e participation. Un record dont se rapproche Eric Péron ((L’Égoïste) – Cantina Saint-Barth) qui en compte déjà 7 à son actif et qui ne cache pas le lien « sentimental » qu’il a avec la Transat en Double - Concarneau – Saint-Barthélemy. En duo avec Pierre Leboucher (GUYOT environnement), Thomas Rouxel fera son retour après 11 ans d’absence sur cette épreuve qu’il « adore ». Fabien Delahaye (Groupe Gilbert), l’unique ancien vainqueur (2010) présent sur cette édition, avoue quant à lui n’avoir « que des bons souvenirs sur cette course ! » 

Une première transatlantique en Figaro Bénéteau 3 pour tous

Qu’ils soient nouveaux venus comme les duos Nils Palmieri et Julien Villion (TeamWork), Jérôme Samuel et Nicolas Salet (Erisma - Groupe SODES – Fondation Tara Océan), Pep Costa et Will Harris (CYBELE VACANCES – TEAM PLAY TO B) notamment, ou cadors du circuit à l’image de Gildas Mahé et Tom Dolan (BREIZH COLA), Tom Laperche et Loïs Berrehar (Bretagne - CMB Performance), Martin le Pape et Yann Eliès (Gardons la vue), Tanguy Le Turquais et Corentin Douguet (Quéguiner – Innovéo), Alexis Loison (RÉGION NORMANDIE) ou encore Pierre Quiroga et Erwan Le Draoulec (Skipper Macif), tous devront gérer la même inconnue : traverser l’Atlantique à bord du Figaro Bénéteau 3. Pour Nicolas Bertho (KRISS – LAURE), qui a connu les versions 1 et 2 du monocoque, le troisième du nom est « un bateau intense, sportif ». Le jeu s’annonce donc ouvert et la régate promet d’être passionnante. Au terme des 3 890 milles théoriques de la course, les vainqueurs seront fêtés à la fin du mois de mai à Saint-Barthélemy ! 

Photo : Alexis Courcoux