Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

Du près, toujours du près

Les duos de la Transat en Double – Concarneau – Saint-Barthélemy ont pour la plupart franchi hier soir le cap Finisterre. Ils laissent ainsi un premier gros morceau dans leur tableau arrière. Dans un bon vent de sud-ouest, ils filent plein sud le long des côtes portugaises, toujours au près… Mais les allures portantes sont pour bientôt, probablement dès la nuit prochaine. Tom Laperche et Loïs Berrehar (Bretagne – CMB Performance) sont en tête ce samedi matin. 

La nuit a une nouvelle fois été intense à bord des Figaro Bénéteau 3 qui ont évolué sur une mer courte et dans un vent de 20 à 25 nœuds avec des bonnes rafales à 30 nœuds et plus. Tout cela au près, qui est loin d’être l’allure la plus agréable et la plus appréciée des marins…

« On attend que le vent adonne pour pouvoir tirer la barre, accélérer et arrêter de se faire rincer »

Dans une vidéo humide et penchée, envoyée hier soir, Élodie Bonafous (Bretagne – CMB Océane) résume bien la situation pour le groupe de tête. « C’est mon premier cap Finisterre et on ne m’avait pas dit des mensonges. C’est fait, maintenant on essaye de descendre plein sud. On attend que le vent adonne pour pouvoir tirer la barre, accélérer et arrêter de se faire rincer. » Ce matin, la flotte navigue au près dans un bon vent de sud-ouest assez régulier (20-25 nœuds), qui devrait mollir doucement dans la journée et surtout en soirée en approche d’une dorsale. La mer commence à se ranger un peu. La nuit prochaine, les duos devraient pouvoir sortir le gennaker puis le spi. 

Un groupe de 12 bateaux s’échappe, Arthur Hubert et Clément Commagnac s’accrochent

Le groupe des 12 premiers duos est toujours aussi compact. Les rapides Tom Laperche et Loïs Berrehar (Bretagne – CMB Performance) occupent la première place. Une position toujours bonne pour la confiance mais encore assez symbolique compte tenu des écarts très faibles : Pep Costa et Will Harris (Cybèle Vacances – Team Play To B), 12e, ne sont qu’à 4,7 milles derrière. On note la belle prestation des Malouins Arthur Hubert et Clément Commagnac (MonAtoutEnergie.fr) qui malgré une préparation tardive semblent avoir bien trouvé les commandes de leur Figaro 3. Ils tiennent bon et s’accrochent au groupe de tête. Les deux duos mixtes passés à l’ouest du DST au cap Finisterre (Violette Dorange  / Alan Roberts et Estelle Greck / Laurent Givry) n’ont ni vraiment gagné ni vraiment perdu de terrain avec cette option. 

-----------------

Les cinq premiers au pointage de 8h ce samedi 15 mai :

1. Tom Laperche / Loïs Berrehar (Bretagne – CMB Performance), à 3 410,5 milles de l’arrivée

2. Pierre Leboucher / Thomas Rouxel (GUYOT Environnement – Ruban Rose), à 1,4 mille des leaders

3. Alexis Loison / Guillaume Pirouelle (Région Normandie), à 1,5 mille des leaders 

4. Nils Palmieri / Julien Villion (TeamWork), à 2,2 milles des leaders

5. Pierre Quiroga / Erwan Le Draoulec (Skipper Macif), à 2,3 milles des leaders