Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

Météo Consult - bulletin du 13 mai 2021

Situation Générale : 
Ce jeudi, régime d’ouest-nord-ouest modéré entre une dépression évoluant par 1003 hPa en Manche et un anticyclone centré par 1028 hPa au sud des Açores. Dépression secondaire 1012 hPa sur le sud du golfe de Gascogne centrée par 44°N et 5°W à la mi-journée ; elle se déplace vers l’est tout en se comblant. Vendredi, l’anticyclone des Açores se prolonge par une dorsale en direction de la péninsule ibérique. En bordure nord de cette dorsale, un flux de sud-sud-ouest modéré se met en place sous l’influence d’une dépression évoluant par 55°N et 27°W sur le nord de l’Atlantique. Arrivée du front chaud d’une perturbation en fin d’après-midi sur le Cap Finisterre. Samedi, l’anticyclone centré par 1025hPa au sud des Açores se prolonge par une dorsale en direction de Lisbonne. Au nord de la dorsale, les navigateurs sont sous l’influence d’un flux de sud-ouest perturbé.

Conditions météo en mer :
Au cours de la première nuit de course, les 18 équipages ont pu faire une route directe en direction du Cap Finisterre en naviguant au bon plein (à 60° d’un vent qui vient de l’avant du voilier) sous un vent d’ouest à 25 nœuds et dans une mer forte avec une houle d’ouest de l’ordre de 3 mètres. Une entrée de jeu sportive et engagée d’autant qu’il a fallu composer avec le passage de grains accompagnés de fortes rafales de 35 à 40 nœuds. Peu d’options de jeu avec une telle situation météo si bien que la flotte était très regroupée au lever du jour ce jeudi de l’Ascension et progressait à 7,5 nœuds de vitesse moyenne au grand large des côtes vendéennes.

Jeudi 13 mai
En matinée, les marins poursuivent leur navigation au près dans un flux d’ouest qui a perdu un peu de sa vigueur pour s’établir entre 15 et 18 nœuds. L’instabilité faiblit progressivement avec des grains de plus en plus dispersés. La mer devient un peu moins forte avec une houle d’ouest de l’ordre de 2,5 mètres. A la mi-journée le vent continue de perdre un peu d’intensité mais les skippers passent finalement à l’écart de la zone de  vents faibles en marge de la dépression secondaire qui évolue plus au sud que prévu. Leur progression vers le sud-ouest ne se verra donc pas beaucoup ralentie, d’autant que le vent reprendra un peu de droite dans l’après-midi pour s’orienter ouest-nord-ouest. Avec une mer qui continuera de s’amortir un peu, les conditions deviendront propices pour avancer à vive allure au cœur du golfe de Gascogne. De bonnes conditions de vent qui persisteront en soirée avec un flux de nord-ouest de 17 à 20 nœuds ; c’est une véritable course de vitesse qui sera engagée sur la partie sud du golfe de Gascogne. Dans ce flux de nord-ouest dynamique, quelques grains pourront à nouveau circuler avec des rafales d’une trentaine de nœuds.

Vendredi 14 mai
Dans la nuit de jeudi à vendredi, le vent de nord-ouest perdra un peu de sa vigueur avec l’éloignement de la dépression vers l’est. Le vent reviendra progressivement au secteur ouest à l’approche d’une dorsale qui se situera dans l’axe du Cap Finisterre en début de journée de ce vendredi. Au passage de la dorsale en début de matinée, le vent d’ouest ne soufflera plus qu’entre 10 et 13 nœuds. Le vent s’orientera ensuite au sud-ouest si bien qu’il se situera dans l’axe de la route des skippers qui seront en approche des côtes espagnoles. Il leur faudra donc opérer des virements de bord et rallonger la route pour avoir un angle au vent favorable. Dans l’après-midi, dans les parages du Cap Finisterre, le vent de sud-ouest se renforcera à l’approche du font chaud d’une perturbation. Il atteindra une vingtaine de nœuds avec des rafales qui pourront approcher 35 nœuds. Une situation météo à nouveau musclée qui nécessitera toute la vigilance des marins, d’autant que la mer sera croisée avec une houle d’ouest de plus de 2 mètres et la mer du vent orientée au sud-ouest. C’est en soirée que le vent de sud-ouest sera le plus fort au passage du front chaud avec 25 à 28 nœuds entre le Finisterre et la Corogne. Avec un effet d’accélération au large du Cap Finisterre, les rafales pourront approcher 40 nœuds.

Samedi 15 mai
Au cours de la nuit de vendredi à samedi, les marins progresseront en direction des côtes portugaises sous des conditions de vent encore très toniques. Le flux de sud-sud-ouest d’une vingtaine de nœuds les obligera à effectuer des virements de bord dans une mer agitée. Des conditions encore difficiles avec de nombreuses manœuvres et réglages de voile à effectuer. En matinée de samedi, sous un vent de sud-ouest de 15 à 18 nœuds, ils débuteront un long bord avec un cap au sud le long des côtes portugaises. La mer deviendra progressivement moins houleuse et les vitesses accéléreront. Leur objectif sera d’aller trouver au plus vite l’alizé portugais qui se mettra en place de l’autre côté de la dorsale située à la latitude de Lisbonne. En attendant, dans l’après-midi, ils continueront de naviguer au près dans un vent de sud-ouest d’une quinzaine de nœuds. En soirée, ils commenceront à subir l’affaiblissement du vent en approche de la dorsale avec un flux qui prendre un peu de droite pour s’orienter ouest-sud-ouest.

Dimanche 16 mai
Dans la nuit de samedi à dimanche, le vent continuera de faiblir en s’orientant ouest-nord-ouest avec l’arrivée de la dorsale. Les vitesses de navigation ralentiront mais les marins devraient éviter la pétole car il restera un peu d’air en bordure droite de l’anticyclone des Açores… En matinée, le vent continuera de prendre de la droite pour s’orienter nord-ouest autour de 10 nœuds. Ils retrouveront donc un vent portant mais ce n’est que dans l’après-midi après avoir passé la latitude de Lisbonne que les conditions seront favorables pour accélérer. Le vent prendra une composante nord-nord-ouest et se renforcera entre 15 et 18 nœuds. Débutera alors une navigation rapide sous l’alizé portugais qui les propulsera vers les latitudes tropicales. Cela mettra un terme aux conditions fraîches et humides que les skippers auront connu jusque-là.

Cyrille DUCHESNE, METEO CONSULT

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site https://figaronautisme.meteoconsult.fr/