Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

Météo Consult - bulletin du 14 mai 2021

Situation Générale : 

Ce Vendredi, l’anticyclone au sud des Açores se prolonge par une dorsale en direction du nord du Portugal. En bordure nord de cette dorsale, un flux de sud-sud-ouest modéré et instable se met en place sous l’influence d’une dépression évoluant par 52°N et 25°W sur le nord de l’Atlantique. Arrivée d’un front chaud d’une perturbation assez active en fin d’après-midi sur le Cap Finisterre. 
Samedi, l’anticyclone centré par 1025hPa au sud des Açores se prolonge par une dorsale en direction du Portugal. Au nord de la dorsale, les navigateurs sont sous l’influence d’un flux de sud-ouest à ouest assez fort au large du Portugal repoussant la dorsale vers le sud.
Dimanche, l’anticyclone au sud des Açores toujours à 1025 hPa remonte légèrement vers le nord et fait basculer la dorsale un peu plus vers le sud. Les skippers progressent le long des côtes Portugaises et en marge de cette dorsale avec un vent tournant au nord-ouest puis nord tout en se renforçant.

Conditions météo en mer :

Regroupée en moins de 30 milles au large du Cap Finisterre, la flotte des 18 bateaux a bien progressé cette nuit à 7, 8 nœuds de moyenne dans des conditions assez fortes de nord-ouest mais avec un vent qui progressivement a perdu de sa vigueur au fur et à mesure que la perturbation du Golfe de Gascogne s’éloignait vers l’hexagone. Située désormais à l’arrière de celle-ci, leur progression se fait en ce début de matinée sous l’influence de la dorsale et un vent faiblissant qui prend de la gauche en tournant vers l’ouest. L’instabilité a faiblit et la houle d’ouest est de l’ordre de 2,5 mètres. Les marins avancent avec des vitesses variant entre 6 et 8 nœuds et seront maintenant amenés à progresser le long des côtes espagnoles puis portugaises alors qu’un front chaud est attendu en fin d’après-midi au large du Cap Finisterre.

Vendredi 14 mai

Les marins font face à un renforcement progressif du vent qui tourne au secteur sud-ouest à l’approche d’un front chaud associé à la dépression circulant plus au nord sur l’Atlantique. Ce matin le vent souffle en moyenne autour de 8 à 10 nœuds puis forcit pour atteindre en fin d’après-midi des vitesses autour de 25 nœuds avec des rafales entre 30 et 35 nœuds. Les marins progresseront alors le long de la côte espagnole puis portugaise avec des vitesses entre 6 et 8 nœuds. En soirée, après le passage du front, ils resteront dans un flux de sud-ouest encore marqué avec des vagues autour de 2 mètres. Au cours de la nuit de vendredi à samedi, les marins continueront leur progression le long des côtes portugaises sous des conditions de vent encore très toniques et toujours très instables. Le flux de sud-sud-ouest d’une vingtaine de nœuds les obligera toujours à effectuer de nombreux virements de bord dans une mer agitée. Des conditions encore difficiles obligeront à une grande vigilance pour optimiser les manœuvres et les changements de voile.

Samedi 15 mai

En matinée, sous un vent de sud-ouest de 15 à 20 nœuds, ils débuteront un long bord avec un cap au sud le long des côtes portugaises. La mer deviendra progressivement moins houleuse et les vitesses accéléreront. Leur objectif sera d’aller trouver au plus vite l’alizé portugais qui se mettra en place de l’autre côté de la dorsale située à la latitude de Lisbonne. En attendant, dans l’après-midi, la flotte continuera de naviguer au près dans un vent de sud-ouest d’une quinzaine de nœuds. En soirée, le vent commencera à faiblir à l’approche de la dorsale. Le vent prendra un peu de droite pour s’orienter au secteur ouest-sud-ouest instable. La nuit suivante, le vent continuera de faiblir en s’orientant ouest-nord-ouest avec l’arrivée de la dorsale. Les vitesses de navigation ralentiront, et cette période pourrait s’avérer décisive car les marins devront éviter le risque de pétole même si un peu d’air devrait s’observer en bordure droite de l’anticyclone des Açores. Il faut toujours se méfier de ce type de situation qui peut être propice à l’arrivée plus rapide de la dorsale sur la flotte. 

Dimanche 16 mai

En fin de matinée, le vent continuera de prendre de la droite pour s’orienter au nord-ouest autour de 10 nœuds. La flotte retrouvera de bonnes conditions de progression, dans un vent portant leur permettant progressivement d’accélérer. Ce n’est cependant que dans la soirée de ce dimanche après avoir passé la latitude de Lisbonne que les conditions deviendront vraiment favorables pour accélérer. Le vent prendra une composante nord-nord-ouest et se renforcera entre 12 et 18 nœuds, possiblement un peu plus. Débutera alors une navigation rapide sous l’alizé portugais qui les propulsera vers les latitudes tropicales. Cela mettra un terme aux conditions fraîches et humides que les skippers auront connu jusque-là.

Lundi 17 mai

Durant la nuit, les marins auront bien progressé le long de la côte sud portugaise avec des vitesses autour de 10 nœuds poussés par un vent de nord entre 15 et 18 nœuds. Une véritable course de vitesse se mettra alors en place entre les skippers, qui navigueront au portant à des vitesses moyennes autour de 10 à 12 nœuds et sous des conditions météo beaucoup plus sèches que les jours précédant. Les marins s’extirperont à temps des côtes nord Portugaises où la dorsale anticyclonique s’étendra et donc où les vitesses de vent seront bien inférieures. Ils bénéficieront, eux, de conditions idéales afin de s’approcher les latitudes tropicales sous des vitesses qui seront en constante progression.

Cyril BONNEFOY, METEO CONSULT

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site https://figaronautisme.meteoconsult.fr/

© Photo du bord depuis Kriss-Laure