Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

Météo Consult - bulletin du 25 mai 2021

Situation Générale : 

Ce mardi, l’anticyclone des Açores remonte au large du Cap Finisterre à 1030 hPa tandis qu’une dorsale se maintient sur l’ouest de l’Atlantique à la latitude de 27°N. L’alizé de secteur Est faiblit et devient plus irrégulier aussi bien en force qu’en direction sur la route des skippers.
Mercredi, au sud de la dorsale qui remontera au niveau du 30°N, un régime d’alizé modéré et irrégulier persistera.
Jeudi, l’alizé d’Est se renforce un peu en bordure sud d’un vaste anticyclone 1029 hPa, centré par 37°N et 40°W.
Vendredi, l’anticyclone se déplace en direction des Açores et vient se centrer par 37°N et 33°W. L’alizé d’Est souffle modérément en bordure sud-ouest des hautes pressions.

Conditions météo en mer :

Les navigateurs continuent de nous tenir en haleine avec un classement général toujours aussi serré en tête de course. En début de journée de ce mardi, les deux équipages de Pierre Leboucher – Thomas Rouxel (GUYOT Environnement - Ruban Rose) et Tom Laperche – Loïs Berrehar (Bretagne - CMB Performance) menaient la course en étant au coude à coude, à un mille d’écart dans le classement. Le groupe des sudistes regroupant 9 équipages en moins de 30 milles, conserve un peu d’avance sur le groupe des nordistes qui n’a pas dit son dernier mot. Alexis Loison et Guillaume Pirouelle (Région Normandie) ne sont plus qu’à 35 milles des leaders et à seulement 7 milles derrière le dernier du groupe des partisans de la route sud. Les écarts pourraient bien se resserrer au cours des prochaines heures puisque les nordistes, bien qu’avec un alizé un peu plus faible, font une route plus directe en direction des Antilles.

Mardi 25 mai

Ce mardi, l’alizé faiblit par rapport à ces derniers jours et devient plus irrégulier à la fois en force et en direction ; le vent moyen est généralement compris entre 10 et 14 nœuds et l’orientation dominante varie entre le 85° et le 110°. Le temps devient instable et les marins doivent composer avec des grains qui circulent de manière aléatoire sur le plan d’eau. Au passage des grains, le vent peut brusquement passer du calme ou de quelques nœuds à de fortes rafales d’une trentaine de nœuds. Ce temps instable nécessite donc la plus grande vigilance des marins avec des manœuvres et réglages de voiles à faire en peu de temps. L’expertise des marins fait souvent la différence… Deux grandes options de jeu se dessinent pour les navigateurs. Le groupe des sudistes continue de naviguer très au sud de l’orthodromie pour conserver un bon angle au vent et de la vitesse. Ils rallongent beaucoup la route mais ont l’avantage de naviguer sous un alizé plus régulier et consistant que sur la route nord. Le groupe des nordistes progresse avec une trajectoire proche de la route directe qui mène vers Saint-Barthélemy. Leur vitesse est moins élevée mais la distance au but est plus courte. Le suspens reste donc entier quant à savoir quelle sera la stratégie gagnante.

Mercredi 26 mai

Les conditions de vent resteront plus favorables pour les sudistes qui bénéficieront d’un alizé d’Est entre 13 et 16 nœuds alors que les partisans de la route nord subiront un alizé plus irrégulier, généralement compris entre 10 et 13 nœuds. Au cours de cette journée de mercredi, les sudistes devraient mettre le clignotant à droite et opérer un empannage sur leur route pour ne pas descendre trop bas en latitude et ne pas trop s’écarter de la trajectoire qui mène vers Saint-Barth. Ils navigueront donc tribord amure en conservant une bonne allure au portant. Les nordistes continueront de progresser sur une route proche de l’orthodromie mais avec une vitesse moins élevée que sur la route sud. Il leur faudra encore composer avec quelques grains et un vent très irrégulier à leur passage.

Jeudi 27 mai

Ce jeudi, l’alizé reprendra un peu de vigueur et soufflera autour de 15 nœuds en étant à la fois plus régulier plus homogène entre les sudistes et les nordistes. L’instabilité diminuera et les grains deviendront rares. Ces conditions de vent plus favorables permettront aux marins de progresser avec une vitesse d’une dizaine de nœuds en opérant quelques empannages sur leur route. Le décalage en latéral devrait progressivement se réduire entre les partisans des routes nord et sud et le classement risque d’être toujours très serré en tête de course.

Vendredi 28 mai

Ce vendredi, l’alizé sera à nouveau un peu plus irrégulier et prendra de la droite pour s’orienter au secteur est-sud-est. Cette orientation pourrait donner un petit avantage aux partisans de la route nord qui auront un angle au vent un peu plus favorable pour faire de la vitesse. 

Cyrille DUCHESNE, METEO CONSULT

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site https://figaronautisme.meteoconsult.fr/