Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

Météo Consult - Bulletin météo du 12 mai 2021

Situation Générale : 

Mercredi, régime de sud-est irrégulier avec le passage d’un front perturbé, à l’avant d’une dépression centrée par 1006 hPa sur la pointe bretonne à la mi-journée. Flux virant au nord-ouest en milieu d’après-midi puis à l’ouest-nord-ouest en soirée.

Jeudi, une dépression traverse le golfe de Gascogne d’ouest en est ; elle est centrée à la mi-journée par 46°N et 5°W à 1011hPa. Un flux de nord à nord-ouest soutenu et instable s’établit après son passage dans l’ouest du golfe de Gascogne.

Vendredi, l’anticyclone des Açores se prolonge par une dorsale en direction du Cap Finisterre. En bordure nord de cette dorsale, un flux de sud-ouest modéré se met en place sous l’influence d’une dépression évoluant par 52°N et 27°W sur le nord de l’Atlantique. Arrivée du front chaud d’une perturbation dans la soirée sur le Cap Finisterre.

Conditions météo à Concarneau : 

Mercredi 12 mai

Temps couvert et pluvieux jusqu’en milieu d’après-midi. Amélioration par la suite avec le retour d’un temps sec et l’arrivée d’éclaircies en fin de journée.
Vent de sud-est irrégulier en matinée 15 à 25 km/h (8 à 15 nœuds), s’orientant sud à la mi-journée puis virant nord-ouest en milieu d’après-midi 25 à 35 km/h, rafales à 60 km/h (15 à 20 nœuds, rafales à 33 nœuds). 
Températures : 9° à 13°C
Risque de précipitations : 100%

Conditions météo pour le départ de la Transat mercredi à 19h :

C’est sous un vent d’ouest-nord-ouest de 15 à 18 nœuds avec des rafales à 25 nœuds que le départ sera donné en début de soirée dans la baie de Concarneau. La mer sera agitée et désordonnée avec des vagues de l’ordre de 1,5 m à 2 mètres. De quoi offrir un beau spectacle pour ce départ tant attendu, d’autant que la perturbation qui aura donné de la pluie jusqu’en milieu d’après-midi laissera place à un temps sec avec de belles périodes ensoleillées.

En soirée et première partie de nuit de mercredi à jeudi, dans le sillage de la dépression, les marins progresseront à bonne allure sur la partie nord du golfe de Gascogne sous un vent d’ouest de l’ordre de 25 nœuds de moyenne. Ils navigueront au près avec un cap au sud-ouest et leur avancée sera un peu contrariée par une houle d’ouest de l’ordre de 3 mètres. Le temps sera instable avec le passage de grains accompagné de rafales qui pourront atteindre 35 à 40 nœuds. Un début de course dans des conditions très sportives qui ne ménagera pas les marins et demandera de nombreuses manœuvres et réglages de voile. En seconde partie de nuit, le vent d’ouest baissera d’intensité pour se situer entre 14 et 18 nœuds. L’instabilité diminuera et les averses s’espaceront.

Jeudi 13 mai

En matinée de ce jeudi, les marins devront traverser un col dépressionnaire, c’est-à-dire une zone de vents faibles entre deux dépressions. Les vitesses de progression ralentiront donc nettement au passage de cette zone de transition, située dans le nord d’une nouvelle dépression traversant le golfe de Gascogne d’ouest en est à la latitude de 46°N. Il faut donc s’attendre à deux ou trois heures de progression très ralentie en fin de matinée de ce vendredi avec une mer qui restera forte, ce qui sera très inconfortable pour les skippers. L’objectif sera de s’extirper au plus vite de cette zone de molle. Dans tous les cas, le vent de nord-ouest rentrera dans l’après-midi avec le décalage de la dépression vers l’est. Avec ce noroit de 15 à 18 nœuds, les navigateurs retrouveront une allure au portant et de la vitesse pour poursuivre leur traversée du golfe de Gascogne en direction du Cap Finisterre. En fin d’après-midi et soirée, le temps deviendra instable avec des grains qui pourront s’accompagner de fortes rafales de 35 à 40 nœuds. La mer sera agitée à forte avec une houle de l’ordre de 2,5 m. 

Vendredi 14 mai

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le vent de nord-ouest perdra un peu de sa vigueur avec l’éloignement de la dépression vers l’est. Les vitesses de navigation ralentiront mais l’instabilité s’estompera avec un vent moins irrégulier qui permettra aux marins de se reposer un peu après un début de course éprouvant. En matinée de vendredi, en approche du Cap Finisterre, ils subiront le passage d’une dorsale avec un vent qui reviendra à l’ouest en faiblissant 6 à 10 nœuds. La mer restera agitée avec une houle d’ouest de l’ordre de 2 mètres. Dans l’après-midi, le vent s’orientera sud-ouest en se renforçant graduellement à l’approche du front chaud d’une perturbation. C’est en début d’après-midi de ce vendredi que les premiers navigateurs devraient se situer à la latitude du Cap Finisterre sous un vent de sud-ouest de l’ordre de 15 nœuds. La situation météo sera moins facile pour les poursuivants car le vent continuera de se renforcer pour atteindre 20 nœuds en soirée avec des rafales d’une trentaine de nœuds. La mer sera croisée avec une houle d’ouest de plus de 2 mètres et la mer du vent de sud-sud-ouest. Ce sera donc à nouveau une situation météo qui nécessitera la plus grande vigilance des marins. A cela s’ajoute quelques virements de bord à effectuer au large du Cap Finisterre avec l’axe du vent proche de la route directe.

Samedi 15 mai

Les conditions resteront assez sportives dans la nuit de vendredi à samedi avec un flux de sud-ouest proche de 20 nœuds et une mer désordonnée. La pluie sera de la partie au passage d’un front qui ondulera sur la route des navigateurs. Les plus fortes rafales pourront atteindre 30 à 35 nœuds. Les conditions de vent et de mer s’amélioreront progressivement dans la journée de samedi au fil de leur progression vers le sud. Le vent de sud-ouest deviendra plus modéré, autour de 15 nœuds et la mer sera moins agitée avec une houle d’ouest de l’ordre de 1,5 m.

 

Cyrille DUCHESNE, METEO CONSULT

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site https://figaronautisme.meteoconsult.fr/