Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

Météo Consult - Bulletin météo du 8 mai 2021

Situation Générale : 

Ce samedi, flux de sud-sud-ouest assez fort à l’avant d’un front froid circulant sur le proche Atlantique et sous l’influence d’une dépression à 967 hPa centrée par 53°N et 19°W. Dimanche, régime de sud à sud-ouest modéré et irrégulier sous l’influence d’un vaste système dépressionnaire sur l’Atlantique, centré par 975hPa à l’ouest de l’Irlande. Lundi, régime de sud-ouest instable sur le proche Atlantique, sous l’influence d’une dépression centrée par 984hPa dans l’ouest de l’Irlande.

Conditions météo à Concarneau : 

Samedi 8 mai

Ciel assez nuageux laissant passer quelques éclaircies.
Vent de sud-sud-ouest 30 à 40 km/h avec des rafales à 60-65 km/h 
Températures : 13° à 16°C
Risque de précipitations : 10%

Dimanche 9 mai

Eclaircies et passages nuageux parfois nombreux et pouvant s’accompagner d’averses l’après-midi.
Vent irrégulier de sud-sud-ouest 15 à 25 km/h avec des rafales à 40 km/h.
Températures : 12° à 16°C
Risque de précipitations : 60%

Conditions météo pour le départ de la Transat en Double à 15h30

Pour le départ de la course en baie de Port-la-Forêt, les skippers s’élanceront sous un vent de sud-sud-ouest modéré et irrégulier entre 10 et 15 nœuds. La mer sera agitée avec une houle d’ouest-sud-ouest de l’ordre de 1,5 m dans la baie de Concarneau. 

Pour débuter la traversée du golfe de Gascogne, les marins navigueront au près (vent venant de l’avant du voilier) dans un vent de sud-ouest qui se renforcera graduellement pour atteindre une vingtaine de nœuds en soirée. La mer deviendra forte avec des vagues de 4 mètres, générées par la dépression très creuse qui évolue au large de l’Irlande.

Les conditions de mer s’annoncent donc très sportives et contraignantes dès les premières heures de course, nécessitant la plus grande vigilance des skippers. L’orientation du vent proche de la route directe en direction du Cap Finisterre, les obligera à mettre de l’ouest dans leur route pour progresser avec un bon angle au vent. 

Lundi 10 mai

La première nuit de dimanche à lundi s’annonce bien agitée sur la partie nord du golfe de Gascogne. Le vent continuera de se renforcer pour atteindre 25 à 28 noeuds en s’orientant progressivement à l’ouest-sud-ouest. Le temps deviendra très instable avec le passage de grains et de brusques rafales qui pourront atteindre 35 à 40 nœuds. La mer restera forte avec une houle d’ouest de 4,5 mètres. Avec le vent qui aura pris un peu de droite, les navigateurs effectueront un premier virement de bord et remettront du sud dans leur route.

Dans la journée de lundi, les navigateurs continueront de progresser sur le golfe de Gascogne sous un vent d’ouest-sud-ouest qui perdra un peu d’intensité, entre 18 et 22 noeuds. Le temps restera instable avec une alternance d’éclaircies et de nuages menaçants porteurs de grains et accompagnés de rafales pouvant atteindre 35 nœuds. Ce vent très irrégulier au passage des averses nécessitera aux skippers de nombreuses manœuvres et réglage de voiles. La houle s’orientera à l’ouest-nord-ouest et s’amortira un peu avec une hauteur de vagues entre 3,5m et 4m. En soirée à l’approche d’un front instable, le vent reviendra vers le sud-ouest en se renforçant. L’objectif sera d’aller chercher au plus vite la bascule du vent à l’ouest-nord-ouest après le passage du front froid. Au passage du front de fortes précipitations se produiront avec de violentes rafales de vent qui pourront atteindre 45 nœuds.

Mardi 11 mai

Dans un flux qui aura tourné au secteur ouest-nord-ouest avec un vent qui baissera un peu d’intensité, les navigateurs descendront sur un long bord vers le large du Cap Finisterre dans une mer encore forte. L’instabilité restera marquée le matin avec le passage de grains et des rafales de l’ordre de 35 nœuds. Les averses s’espaceront l’après-midi et le vent continuera de baisser d’intensité pour se s’orienter ouest entre 15 et 18 nœuds, sous l’effet d’une petite dorsale qui précédera l’arrivée d’une nouvelle dépression par l’ouest en fin de journée. Les navigateurs poursuivront leur route vers le sud pour se rapprocher du Cap Finisterre. En soirée, sous l’influence de la dépression, le vent se redressera au secteur sud-ouest en se renforçant graduellement. En première partie de nuit de mardi à mercredi, les conditions météo s’annoncent difficiles avec le passage d’un front froid actif. Le vent de sud-sud-ouest atteindra les 30 nœuds avec des rafales à 45 à 50 nœuds au passage du front froid. La mer sera croisée avec une houle de nord-ouest venant du large et la mer du vent de sud-ouest. Une deuxième nuit en mer qui ne ménagera pas les skippers.

Mercredi 12 mai

La dépression traversera le golfe de Gascogne et un flux d’ouest instable s’établira sur la route des navigateurs au large des côtes de la péninsule ibérique, à l’arrière du front froid de la perturbation. Le vent s’établira 17 et 20 nœuds et l’orientation du vent à l’ouest leur permettra de faire une navigation au travers en direction du sud. Le temps restera instable avec un régime d’averses et des rafales de l’ordre de 30 à 35 nœuds. La mer deviendra un peu moins forte au fur et à mesure de leur descente vers le large des côtes portugaises.

Jeudi 13 mai

La fiabilité de la prévision devient plus limitée. Les skippers au large des côtes portugaises devraient naviguer dans un flux d’ouest modéré en marge sud d’une nouvelle dépression évoluant dans les parages du Cap Finisterre. La trajectoire et l’intensité de ce nouveau système dépressionnaire présentent encore des incertitudes, ce qui conditionnera l’intensité et l’orientation du vent sur la route de navigateurs. 

Cyrille DUCHESNE, METEO CONSULT

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site https://figaronautisme.meteoconsult.fr/