Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

Nicolas Bertho et Romuald Poirat, dix-huitièmes de la Transat en Double

Ce vendredi 4 juin à 04h 18min 16s (heure de métropole), Nicolas Bertho et Romuald Poirat (Kriss-Laure) ont coupé la ligne d’arrivée de la Transat en Double – Concarneau – Saint-Barthélemy après 22 jours 09 heures 18 minutes et 16 secondes de course. Ce duo de marins amateurs a fermé la marche et ainsi clôturé la 15e édition. Sur les 18 Figaro Bénéteau 3 au départ de Concarneau, tous sont parvenus à rallier Saint-Barthélemy.

Nicolas Bertho : « Cette transatlantique a été difficile, franchement. On était derrière, on a subi des conditions très compliquées à Gibraltar. On a pris 40 nœuds de vent avec 6 mètres de creux, en Figaro c’est sport. Le duo a très bien fonctionné. Chacun a joué son rôle même au niveau de la bricole, des réparations qu’il y a eu à faire. Chacun avait son job, l’entente était très bonne. La partie Atlantique, à partir de La Palma, a été fantastique pour nous. C’est un sport mécanique, nous ne sommes pas professionnels. Arriver ici avec un bateau entier, sans grosse casse, c’est une victoire. Peu importe le classement. »

Romuald Poirat : « Je ne suis pas déçu. Je voulais de l’émotion et du sport, j’ai tout eu. C’est une belle régate, avec une organisation au top. On découvre tous les jours de nouvelles choses. Aucune journée n’a ressemblé à une autre. On en a bavé quand même. On a toujours trouvé les solutions qui nous permettaient de sortir des situations difficiles. Nous avons plein de choses en tête. Je suis très heureux d’être arrivé là. Je suis surpris de l’accueil que nous recevons à Saint-Barthélemy, nous vivons un moment extraordinaire. »

Les chiffres : 

  • Heure d'arrivée : 04:18:16 (heure métropole)
  • Temps de course : 22j 09h 18min 16s 
  • Écart au premier : 4j 04h 10min 13s 
  • Distance parcourue : 4 387.37 nm
  • Vitesse moyenne : 8.17 noeuds