Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

Interaction

Livory

Yannig Livory

Nationalité

Lieu de résidence Ploemeur

Âge au départ de la course 54 ans

Participations précédentes 9

Palmarès

2017 40e La Solitaire du Figaro
2017 23e Tour de Bretagne avec Erwan Livory
2016 13e Transat AG2R LA MONDIALE avec Erwan Livory
2015 37e La Solitaire du Figaro
2014 3e Solo Maître CoQ avec Guillaume Farsy

Livory

Erwan Livory

Nationalité

Lieu de résidence Ploemeur

Âge au départ de la course 52 ans

Participations précédentes 3

Palmarès

2017 23e Tour de Bretagne à la Voile avec Yannig Livory
2016 13e Transat AG2R LA MONDIALE avec Yannig Livory
2011 5e Grand Prix Guyader en Class40
2010 20e Transat AG2R LA MONDIALE avec Yannig Livory
2008 17e Transat AG2R LA MONDIALE avec Yannig Livory

LA REVANCHE À CŒUR

Yannig et Erwan « Ça va être notre 4e transat en double ensemble, entre frères. On peut dire qu’on est assez rôdés, tant sur la préparation technique et physique que la course en elle-même. Même si nous sommes amateurs, on sait qu’il faut aborder cette course en anticipant tout. Et pour l’un d’entre nous, Yannig en l’occurrence, c’est une sacrée revanche sur l’édition 2018, ratée de peu pour passer sur le billard pour une lourde opération du cœur. Du coup on attendait 2021 avec impatience et Yannig est prêt à en découdre ! »

MOINS DE CONFORT, PLUS DE PERFORMANCE : C’EST LE JEU !

Yannig et Erwan « Le Figaro Bénéteau 3, nous le connaissons assez bien, il faut dire que Yannig a suivi de près tout le process de ce nouveau support. Ce qui est super intéressant, c’est que tout le monde va le découvrir en conditions de transatlantique pendant 15, 20 jours... La course va forcément être diérente. Nous savons que le bateau est plus humide, plus physique, qu’on perd en confort, mais on n’a rien sans rien : il est aussi plus performant. »

LA MÉTÉO, L’INCONNUE QUI PEUT TOUT CHANGER

Yannig et Erwan « Nous avons beau être assez rôdés sur cette transat et sur plusieurs autres transatlantiques, la sortie du golfe peut être tendue si les conditions sont mauvaises. C’est toujours un passage délicat qu’on appréhende. Parfois ça passe parfaitement, d’autres fois on se fait bien brasser... Et nous pratiquons un sport à matériel, il faut faire attention ! Heureusement, nous nous connaissons tous les deux très bien à bord, c’est un sacré avantage ».

Interaction

CONTACT PRESSE 

garointeraction@gmail.com