Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

(L’Égoïste) - Cantina St Barth

Péron

Éric Péron

Nationalité

Lieu de résidence Plounéour-Lanvern

Âge au départ de la course 40 ans

Participations précédentes 7

Palmarès

2021 14e Solo Maître CoQ
2019 Vainqueur d’étape Solitaire du Figaro
2017 3e Transat Jacques Vabre en IMOCA
2014-2015 3e Volvo Ocean Race
2012 Vainqueur Tour de France à la Voile
2010 4e La Solitaire du Figaro

Danet

Miguel Danet

Nationalité

Lieu de résidence Saint-Barthélemy

Âge au départ de la course 35 ans

Participations précédentes 3

Palmarès

2018 8e Transat AG2R LA MONDIALE avec Éric Péron
2008 3e Transat AG2R LA MONDIALE avec Éric Péron

« LA TRANSAT EN DOUBLE, C’EST SENTIMENTAL »

Éric « C’est ma huitième transat en double depuis ma première participation en 2004. D’ailleurs, cette édition, qui démarrait à l’époque à Lorient, c’était aussi ma première course sur le circuit Figaro. Du coup, participer à cette épreuve, c’est sentimental. Et puis la compétition est d’autant plus présente dans les courses en double : en solo on peut avoir des coups de mou, des passages à vide. En équipe, on est à 100% sur toute la course. »

PARTENAIRES DE CONFIANCE

Éric « Ça sera notre troisième transat ensemble avec Miguel. On se fait mutuellement confiance et nous naviguons ensemble régulièrement, on se connaît à bord, il m’aide à construire un raisonnement stratégique et à faire les bons choix. Et comme il est de Saint-Barth’, l’accueil est toujours formidable à l’arrivée. »

Miguel « C’est toujours super enrichissant de pouvoir naviguer au contact des meilleurs, j’apprends beaucoup avec Éric. Je mesure ma chance de participer encore une fois à cette transat et qui plus est avec les nouveaux Figaro Bénéteau 3 ! »

NOUVEAU BATEAU, NOUVELLES STRATÉGIES

Éric « Partir à bord d’un Figaro Bénéteau 3, ça va nous permettre de sortir des automatismes que nous avions sur les dernières éditions de La Transat en Double – Concarneau – Saint- Barthélemy. Et surtout, le jeu stratégique va s’ouvrir. Techniquement parlant, les angles de descente au vent arrière du Figaro Bénéteau 3 sont plus ouverts, ce qui implique beaucoup plus d’empannages. Ça veut dire beaucoup plus de choix pour aller jusqu’à St-Barth dans les alizés. Il y aura sûrement des choix stratégiques cornéliens à prendre en compte dès les Canaries. »

(L’Égoïste) - Cantina St Barth

CONTACT PRESSE

Éric PÉRON - eric@ericperon.fr - 06 17 70 80 85