Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

RLC Sailing

Greck

Estelle Greck

Nationalité

Lieu de résidence Quéven

Âge au départ de la course 30 ans

Participations précédentes 0

Palmarès

2021 17e Sardinha Cup avec Laurent Givry
2021 19e Solo Maître CoQ
2019 5e Rolex Fastnet en Class40
2019 6e Les Sables – Horta en Class40
2019 6e Normandy Channel Race en Class40
2019 2e Grand Prix d’Italie en Mini 6.50 de série
2019 3e Championnat Class40 avec Charles-Louis Mourruau

Givry

Laurent Givry

Nationalité

Lieu de résidence Washington

Âge au départ de la course 53 ans

Participations précédentes 0

Palmarès


2021 17e Sardinha Cup avec Estelle Greck
2019 1er Annapolis to Newport en Figaro 3 avec Sidney Gavignet
2017 1er NYYC Around the Island en Farr 400
2017 1er NYYC Regatta series en Farr 400
2017 1er Annapolis to Newport en Farr 400
2017 1er Down The Bay en Farr 400

« NOUS ALLONS RÉALISER NOTRE RÊVE »

Estelle « C’est une première pour tous les deux ! La Transat en Double - Concarneau - Saint-Barthélemy, c’est comme la Classe Figaro : c’est hyper formateur et on se frotte à un très haut niveau avec le même bateau. »

Laurent « C’est un rêve d’enfant qui se réalise. Je n’ai jamais fait une course sur autant de jours, c’est la découverte. Et nous allons aronter des pointures : c’est comme si au golf je jouais contre Tiger Woods ! »

UN BATEAU VIF, RIGIDE, RAPIDE

Estelle « La clé, ça va être de rester au sec ! C’est un chouette bateau que nous découvrons à chaque navigation un peu plus. Il faut savoir que je n’ai pas d’expérience du Figaro Bénéteau 2, donc là je découvre tout l’univers Figaro. Ce support est vif et très rapide. »

Laurent « Il faut que l’on dompte le bateau et notamment ses foils. En termes d’humidité, c’est la douche dès qu’il y a un peu de vagues : il va falloir bien s’équiper en particulier sur la première partie de la course... La sortie de Golfe sera certainement froide et humide ! »

IMPATIENTS DE PRENDRE LE DÉPART

Estelle « Je connais la route pour avoir déjà fait des transatlantiques, je sais que les 5 premiers jours de navigation seront les plus rudes. Il faudra que l’on s’écoute, que l’on se relaie et que l’on soit attentif à notre niveau de fatigue. Mais j’ai hâte de couper la ligne de départ et que nous nous élancions tous au large ! »

Laurent « J’ai participé à beaucoup de courses mais jamais à une de cette ampleur, avec tout ce monde au départ. Ça va être évidemment un grand temps fort, mon cœur va battre à 200 à l’heure ! Ça sera la concrétisation de toute notre préparation, de tout notre travail... Et après, faudra y aller ! ».

RLC Sailing

CONTACT PRESSE

Estelle GRECK - estelle.greck@hotmail.fr - 06 74 92 26 61