Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta
Palmieri

Nils Palmieri

Nationalité

Lieu de résidence Lorient

Âge au départ de la course 33 ans

Participations précédentes 0

Palmarès

2021 7e Solo Maître CoQ
2019 12e Championnat du Monde Class A
2015 et 2017 Vainqueur du M2 Speed Tour
2015 5e Transat Jacques Vabre en Class40 avec Bertrand Delesne
2012 Vainqueur Bol d’Or Mirabaud et du Championnat D35

Villion

Julien Villion

Nationalité

Lieu de résidence Lorient

Âge au départ de la course 33 ans

Participations précédentes 0

Palmarès

2019 Victoire Tour Voile Diam 24 OD
2015 5e GC32 Racing Tour
2014 2e Tour de France à la Voile
2013 Vainqueur Tour de France à la Voile
2012 Vainqueur Tour de France à la Voile

LE PASSAGE AU LARGE DU PORTUGAL, UN MOMENT CLÉ

Nils : « J’ai déjà fait deux transatlantiques en Class40 donc je me réjouis d’en refaire une, surtout sur des bateaux monotypes ! J’ai à cœur de bien négocier la partie au large du Portugal car c’est là où, potentiellement, ça peut partir par devant. Ce sera un moment clé de ce début de course. »

Julien : « Ces derniers temps, j’ai beaucoup regardé les autres naviguer en accompagnant des skippers en tant que routeur. Et cela me manquait de ne pas passer de longues périodes en mer. Je suis donc très heureux de retrouver le large avec cette transat ! »

UNE SUPERBE DÉCOUVERTE !

Nils : « Nous nous croisons depuis pas mal d’années sur l’eau avec Julien, sur le Tour de France à la Voile et sur quelques épreuves quand nous étions étudiants. Il m’a toujours impressionné, c’est un très bon tacticien et il a une grosse motivation ! »

Julien : « Nous nous sommes côtoyés sans vraiment nous connaître et c’est une superbe découverte ! »

LA VIE À BORD EN QUESTION

Nils : « Le Figaro Bénéteau 3 est un bateau physique, dur, qui mouille pas mal. Il va falloir être fort dans la tête et physiquement pour aller chercher un bon résultat. La vitesse sera une bonne chose, mais l’aspect résistance comptera lui aussi pour beaucoup. »

Julien : « Le Figaro Bénéteau 3 est un bateau intéressant même s’il reste des incertitudes, notamment sur la vie à bord pendant une transat. Il demande d’être très engagé dans la navigation au portant, il mouille pas mal et l’intérieur est assez rudimentaire. Mais j’aime beaucoup ce bateau et je suis ravi de faire ma première transat en course à bord de ce monocoque ! »

TeamWork

CONTACT PRESSE

Véronique JOSEPH - veronique.joseph@sportpremium.com - 41 788 000 931