Deux fois plus d'engagement & d'émotion

Rendez-vous en 2023

Meteo consult Virtual regatta

La Transat en Double déjà tournée vers 2023 avec le soutien de ses partenaires

Il y a un peu plus de 15 jours, en début de nuit en métropole et en fin de journée à Saint-Barthélemy, le tranquille port de Gustavia s’est transformé en moins d’une heure en une place animée. Petits et grands s’étaient rassemblés pour accueillir les vainqueurs de la Transat en Double – Concarneau – Saint-Barthélemy. Toujours fidèles et très admiratifs des duos engagés sur la course, les St Barths ont été très nombreux à souhaiter partager ce grand moment d’émotion avec Nils Palmieri et Julien Villion. En lançant les amarres à leur arrivée sur le quai, les deux hommes avaient les yeux rougis par la fatigue d’une traversée de 3 890 milles, mais aussi par l’émotion qui les a gagnés plusieurs milles avant le passage de la ligne, dès la pointe à Colombier en voyant tous ces bateaux venir à leur rencontre. Un moment inoubliable pour les vainqueurs comme pour les 17 autres duos car arriver à Saint-Barthélemy a toujours une saveur très particulière… Un moment comme la course en a créé de nombreux en presque 30 ans d’histoire et qui font de cette épreuve l'un des évènements incontournables de la course au large.

Une réussite sportive

18 bateaux étaient au départ de Concarneau, 18 sont arrivés à Saint-Barthélemy ! Si la course, extrêmement disputée, est une réussite sur le plan sportif, elle l’est aussi sur le plan du partage avec le public et de la communication. Compte tenu du contexte sanitaire, la tenue de cette 15e édition résulte de l’engagement exceptionnel des partenaires qui ont œuvré pendant des mois auprès de l’organisateur OC Sport Pen Duick pour que la course ait lieu. La Région Bretagne, partenaire historique, a été particulièrement moteur cette année pour le bon déroulé de la Transat comme l’explique son président Loïg Chesnais-Girard, heureux de voir un des équipages portant les couleurs de la Région, sur la troisième marche du podium : « Intense, animé et disputé de bout en bout, ce nouveau millésime de la Transat en Double aura été un formidable pourvoyeur d’émotions et de sensations, rappelant combien cette compétition a manqué, en 2020, aux amoureux de course au large ! Bravo aux 18 duos de skippers ! Et particulièrement à Tom Laperche et Loïs Berrehar, qui ont fini sur la 3e marche du podium après avoir longtemps fait la course en tête et lutté pour la victoire finale. Mention spéciale aussi à Élodie Bonafous, dont c’était la première traversée de l’Atlantique, et à son coéquipier Corentin Horeau pour leur abnégation et leur 7e place ».

Un enthousiasme partagé par l’ensemble des partenaires

La ville de Concarneau, soutenue par le département du Finistère, voit s’élancer la flotte depuis 2006 et affiche le même enthousiasme à l’issue de cette édition 2021 « Je tiens à remercier et féliciter les organisateurs ainsi que les partenaires institutionnels et privés d’avoir cru en cette course et de l’avoir portée jusqu’au bout. Cela n’a pas été simple mais tout le monde s’est accroché pour que l’événement ait lieu. Il était important que cette épreuve reste au calendrier et que l’on garde cette visibilité après l’annulation l’an passé » confie Annick Martin, première adjointe au maire de Concarneau.

A Saint-Barthélemy, la ferveur, on l’a vu, était au rendez-vous et les St Barths étaient particulièrement heureux d’accueillir la Transat en Double – Concarneau – Saint-Barthélemy, après l’annulation de nombreux évènements véliques depuis l’an dernier. « Cette édition a encore confirmé l'engouement populaire autour de la Transat. Cette course plaît parce qu'elle se fait à armes égales et parce qu'il y a un équipage local. Il y a une passion qui s'installe et les St Barths en avaient besoin après une année compliquée » commente Bruno Magras, Président du conseil territorial de Saint-Barthélemy à l’heure où ce joyau des Caraïbes relance le tourisme.

Cet engouement pour la 15e édition montre à quel point la voile est porteuse de rêve et d’évasion et combien le sport peut fédérer même dans des moments difficiles pour tous. Président de la Classe Figaro Bénéteau, Jean-Bernard Le Boucher confirme que la popularité est en effet l’un des facteurs clés de la Transat en Double – Concarneau – Saint-Barthélemy : « Le bilan sportif de la Transat en Double – Concarneau - Saint-Barthélemy est un vrai succès ! Cette édition n’était pas simple à organiser. Il a fallu que tout le monde se mobilise. Certains amateurs sont venus renforcer les rangs des figaristes professionnels et c’était parfait.
OC Sport Pen Duick a réussi à rassembler les partenaires nécessaires à l’organisation et si la Transat s’est élancée dans un contexte difficile à Concarneau du fait de la crise sanitaire, les Figaristes ont pu profiter d’une grande bouffée d’oxygène à Saint-Barthélemy. Nous souhaitons bien sûr remettre la Transat au programme de la Classe Figaro Bénéteau ainsi qu'au championnat de France Elite course au Large en accord avec la Fédération Française de Voile dans deux ans, en espérant pouvoir anticiper davantage pour favoriser l'inscription d'un plus grand nombre d'équipages sur la course ».


Pour OC Sport Pen Duick, c’est en effet dès maintenant que se construit la prochaine édition « Cette édition de la Transat en Double - Concarneau - Saint-Barthélemy a tenu toutes ses promesses sur le plan sportif. Les duos nous ont livré un spectacle d’une intensité rare ! Nils Palmieri et Julien Villion forment de magnifiques vainqueurs.

Nous remercions vivement l’ensemble des partenaires qui se sont investis, à nos côtés pour permettre le maintien de cette Transat en Double. Cette réussite a été possible grâce à leur engagement et leur fidélité. Nous travaillons d’ores et déjà, ensemble, pour construire les bases de la prochaine édition. » indique Hervé Favre, Président d'OC Sport Pen Duick. Les échanges sont déjà lancés avec l’ensemble des partenaires pour penser ce calendrier 2023. L’objectif commun est de faire une large place à la Transat en Double plébiscitée tant par les marins que par les partenaires institutionnels et privés, heureux du potentiel qu’offre la course sur le plan sportif mais aussi sur le plan de la notoriété et de l’image. Le rendez-vous est pris !

Déclarations des partenaires de la Transat en Double – Concarneau – Saint-Barthélemy :

Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne

« Intense, animé et disputé de bout en bout, ce nouveau millésime de la Transat en Double aura été un formidable pourvoyeur d’émotions et de sensations, rappelant combien cette compétition a manqué, en 2020, aux amoureux de course au large !
Bravo aux 18 duos de skippers ! Et particulièrement à Tom Laperche et Loïs Berrehar, qui ont fini sur la 3e marche du podium après avoir longtemps fait la course en tête et lutté pour la victoire finale. Mention spéciale aussi à Élodie Bonafous, dont c’était la première traversée de l’Atlantique, et à son coéquipier Corentin Horeau pour leur abnégation et leur 7e place. Ces deux équipages ont porté haut les couleurs de la filière d'excellence Bretagne-CMB.
La Région Bretagne se félicite du dénouement comme du déroulement de cette épreuve dont elle demeure un partenaire fidèle. Elle se réjouit cette année d’avoir accentué son soutien à l’organisation de cette compétition afin que cette édition de transition puisse s’élancer de son port d’attache en Cornouaille. »

Annick Martin, première adjointe au maire de Concarneau

« Je tiens à remercier et féliciter les organisateurs ainsi que les partenaires institutionnels et privés d’avoir cru en cette course et de l’avoir portée jusqu’au bout. Cela n’a pas été simple mais tout le monde s’est accroché pour que l’événement ait lieu. Il était important que cette épreuve reste au calendrier et que l’on garde cette visibilité après l’annulation l’an passé.
Cette Transat en Double nous aura offert une grande bouffée d’air et d’évasion. Je tire mon coup de chapeau aux 18 duos engagés qui ont tous rallié Saint-Barthélemy pour l’engagement dont ils ont fait preuve sur ces Figaro Bénéteau 3. Nous espérons bien évidemment accueillir de nouveau les skippers à Concarneau en 2023 avec un village comme nous avions l’habitude de mettre en place et dans une ambiance chaleureuse et conviviale. »

Bruno Magras, Président du Conseil territorial de la Collectivité d’outre-mer de Saint-Barthélemy

« Cette édition a encore confirmé l'engouement populaire autour de la Transat. Cette course plaît parce qu'elle se fait à armes égales et parce qu'il y a un équipage local. Il y a une passion qui s'installe et les St Barths en avaient besoin après une année compliquée. »

Olivier Bellec, Président de Concarneau Cornouaille Agglomération

« Cette 15e édition de la Transat en Double 2021 nous aura une nouvelle fois tenus en haleine. Je félicite les vainqueurs bien sûr pour cet exploit sportif et cette aventure humaine et remercie l’ensemble des équipages qui ont su nous communiquer chaque jour leur passion de la voile et de la mer via les réseaux sociaux.

Ce fut un réel plaisir de suivre le départ depuis les pontons concarnois puis de découvrir de nouveaux horizons tout au long de ces 18 jours, entre anecdotes et confidences, instants magiques et corvées quotidiennes. Enfin quel plaisir de suivre les arrivées successives devant les sourires et sous les applaudissements soutenus des hôtes Barthéloméens.
L’ensemble des élus du territoire Concarneau Cornouaille Agglomération a vibré aux côtés des 36 skippers. Nous attendons avec impatience la prochaine édition qui devrait se tenir de manière plus habituelle en proposant de nombreuses animations pour partager la passion de la mer sur les quais de la Ville bleue. » 

Jean-François Garrec, Président CCI MBO Quimper et MBO Bretagne 

« Cette belle manifestation témoigne une nouvelle fois de l’expertise des territoires de Cornouaille et de Saint-Barth dans l'accueil de grandes manifestations sportives et de leur capacité à mobiliser les filières du nautisme, du tourisme, et plus généralement de l’ensemble des acteurs économiques autour de projets de développement, de chaque côté de l’Atlantique.

L'ensemble des élus de la CCI MBO se joint à moi pour remercier les partenaires de la course et particulièrement la Ville de Concarneau, Concarneau Cornouaille Agglomération, le Département du Finistère et la Région Bretagne qui ont accompagné l’organisation, comme ils le font à chaque édition depuis 2006. Leurs équipes ont beaucoup travaillé pour que le départ de la course puisse se tenir, malgré les conditions difficiles et les restrictions liées à la crise sanitaire. »

Nils Dufau, Président du Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy

« La Transat en Double Concarneau – Saint Barthélemy a non seulement été un succès sportif d’envergure transatlantique, mais ce fut aussi une célébration du goût de l’aventure et la revanche tant attendue contre « l’impossible » !
En effet, les partenaires associés à cette édition 2021 ont chacun su agir avec sang-froid, agilité et une forte dose d’enthousiasme - nécessaire pour accomplir un tel évènement dans une situation planétaire si particulière. Les innombrables embuches sanitaires du départ ont ainsi cédé la place à une réalisation magnifique en finalité - le retour à un sentiment de liberté !
Les trente-six marins, 18 bateaux, sont tous arrivés sains et saufs au port du Gustavia et ont consolidé par la même occasion l’amitié entre nos deux communautés : Concarneau et Saint-Barthélemy !
Depuis 30 ans, « La Transat » demeure un évènement incontournable, estimé par la population de notre île. Je souhaite que les bonnes conditions puissent à nouveau se réunir en 2023 pour la mise en place de la 16e édition ! »

Jean-Bernard Le Boucher, Président de la Classe Figaro Bénéteau

« Le bilan sportif de la Transat en Double – Concarneau - Saint-Barthélemy est un vrai succès ! La course est inscrite au programme de la classe depuis très longtemps. Mais c’était la première en Figaro Bénéteau 3. Nous n’étions pas inquiets sur la capacité du bateau à traverser l’Atlantique mais nous en avons désormais la preuve. Il y avait 18 bateaux au départ et tous étaient à l’arrivée. Cela nous conforte dans l’idée qu’il faut impérativement une transat au programme de la classe. Cette édition n’était pas simple à organiser. Il a fallu que tout le monde se mobilise. Certains amateurs sont venus renforcer les rangs des figaristes professionnels et c’était parfait.
OC Sport Pen Duick a réussi à rassembler les partenaires nécessaires à l’organisation et si la Transat s’est élancée dans un contexte difficile à Concarneau du fait de la crise sanitaire, les Figaristes ont pu profiter d’une grande bouffée d’oxygène à Saint-Barthélemy. C’était la fin du confinement, les masques ont pu être tombés et les St Barths ont été très nombreux à venir pour les arrivées. C’était un magnifique moment populaire comme peut le générer la voile. Et sur ce point, c’est aussi une grande satisfaction. Nous souhaitons bien sûr remettre la Transat au programme de la Classe Figaro Bénéteau ainsi qu'au championnat de France Elite course au Large en accord avec la Fédération Française de Voile dans deux ans, en espérant pouvoir anticiper davantage pour favoriser l'inscription d'un plus grand nombre d'équipages sur la course. »

Nathalie Sarrabezolles, Présidente du Conseil départemental du Finistère

« La Mer fait partie de la vie de tous les finistériennes et finistériens. C’est dans notre ADN. Le Département du Finistère est fier d’être partenaire de nombreuses courses comme la Transat en Double et de permettre par nos financements aux clubs, par nos accompagnements - autant aux épreuves qu’au pôle Finistère Course au large - au dynamisme de toute la filière voile du Finistère. Terre de marins, le Finistère est le terrain de jeu préféré des passionnés de la Mer. Cette épreuve sur Figaro 3 nous l’a également montré. A bord d’un bateau éprouvant autant techniquement, physiquement que nerveusement, les navigateurs ont su grâce à leurs qualités et résiliences revenir tous à quai. Partis à 18, revenus à 18, cette édition de la Transat en Double aura été l’une des plus intense, rapide et disputée. Dans ce contexte où beaucoup de choses ont été comme figées pendant de très long mois, cette épreuve à redonner de l’air à toutes et tous et a permis aux marins de retrouver la compétition. Bravo aux coureurs, à leurs équipes et aux organisateurs. Rendez-vous en 2023 pour la prochaine édition au départ de Concarneau car Tout commence en Finistère ! »